La réforme des collèges bonus ou malus pour vos enfants?

Êtes vous comme 60% des Français a rejeter la réforme des collèges ou comme les 40% restant à la soutenir?

Lorsque l’on se rend sur le site du Ministère de l’Éducation Nationale, le décret est décrit comme » une réforme permettant à tous les
élèves de mieux réussir »

image

Mais qu’en est-il vraiment?

Tout d’abord cette réforme entrera en fonction à la rentrée 2016. Les points principaux sont:

-sur les langues

-L’allègement des heures de cours

-Réorganisation des programmes

-Les établissements ont plus de liberté

« 76% des enseignants estiment que cette réforme va tirer par le bas le niveau des élèves »

Langues:
-La deuxième langue vivante sera étudiée en 5ème, la première langue, débutera son enseignements dès le CP

-Les classes bilangues sont amenés a être supprimé, mais certaines (en 6ème uniquement) seront conservées pour continuer l’enseignement pédagogique des langues étudiés précédemment

Concrètement, un élève qui a appris l’espagnol à l’école pourra apprendre l’espagnol et l’anglais en classe de 6e.

18% des élèves en moyenne choisissent le latin ou le grec en option au collège.

-Le latin et le grec peuvent restés des options sur décision de l’établissement, avec un volume d’heures réduit (1 heure en 5ème au lieu de 3, puis 2 en 4ème et 3ème).

EPI= Enseignements Pratiques Interdisciplinaires:

Les EPI sont au nombre de 8, et débutent dès la 5ème, chaque année les élèves devront choisir deux EPI supplémentaires parmis les huit proposés (soit 6 entre la 5ème et la 3ème):

-développement durable

-information, communication et citoyenneté

-langues et cultures de l’antiquité

-langues et cultures étrangères ou régionales

-monde économique et professionnel  

-corps, santé, sécurité

-culture et création artistiques

-sciences et société.

image

Les collégiens de la 5ème à la 3ème auront 3h d’EPI par semaine (a noter que le nombre d’heures d’EPI peut être changé par les recteurs d’académie.

Accompagnement Personnalisé Hebdomadaires

Pour remédier au problème d’organisation des collégiens et plus précisément des 6ème, le décret comprend trois heures D’accompagnement Personnalisé Hebdomadaires pour les plus jeunes et d’au moins une heure pour les 5ème, 4ème, 3ème.

Mais toutes ces heures doivent prendre de la place dans l’emploi du temps?

Eh bien non, pour calmer les ardeurs des professeurs et des parents d’élèves, la ministre de L’éducation Nationale a trouver un moyen de « contourner » leurs revendications.

« En effet, il ne s’agit pas d’un enseignement supplémentaire mais d’une « nouvelle modalité d’enseignement », autrement dit d’une manière différente d’enseigner les disciplines traditionnelles. » via http://www.reformeducollege.fr/cours-et-options/epi

« 4000 emplois devraient être créés pour aider au développement des EPI et APH. »

Programme scolaire et liberté de l’établissement:

Le ton est donné, L’allègement des programmes est devenu une priorité. Désormais, certains passages du programme scolaire seront « facultatifs » et d’autres « obligatoires », notamment en histoire. Par exemple en en 5ème l’histoire de l’Islam est « obligatoire (comme l’histoire de la religion chrétienne et du judaïsme), mais celle de la chrétienneté au Moyen-Age ne l’est pas, tout comme l’étude des Lumières qui devient facultative. Une polémique mouvementée s’ensuit, alternant démissions des membres chargés de rédiger les programmes (CSP: Conseil Supérieur des Programmes) et debats à L’assemblée Nationale!

Najat Vallaud-Belkacem, a expliqué que la question n’était pas de savoir « combien de professeurs sont mobilisés, mais comment répondre à leurs inquiétudes »

Les manuels scolaires seront donc assemblés en cycle CM1-CM2-6ème et 5ème-4ème-3ème, à première vue cela ne pose pas de problèmes mis à part le poids du manuel dans le sac du collégien. Le problème est simple, si il n’y a pas de programme clairement définit, en histoire par exemple, qu’est-ce qui empêcherait un enseignant de faire étudier la Révolution Française avant le Moyen-âge?

Comme nous l’avons vu précédemment, les collèges auront la possibilité de moduler leurs emplois du temps en choisissant si ils souhaitent garder leurs options (latins-grecs avec pour contraintes qu’ils devront la payer eux même) ou si ils préfèrent les supprimés. D’une autre part ils pourront fixer 20% de leurs cours eux même, avec de L’Accompagnement Personnalisés Hebdomadaires (APH) et des Enseignements Pratiques Interdisciplinaires (EPI).

Cette réforme est donc très modulable pour les établissements, et présente beaucoup de nouveaux points dont l’utilité n’a pas encore été prouvé!

Et vous que pensez-vous de cette réforme?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s